Face aux Gallois de Riska, les RLO ont fait mieux que se défendre

Après la déconvenue marcquoise, les RLO de Tourcoing avaient à cœur de se racheter pour leur traditionnel tournoi Debomy-Fabre, le samedi 19 mai. Mais ils ne s’étaient pas rendu la tâche facile, en recevant une nouvelle équipe RLO pleine d’ambition, celle d’Anzin, et surtout les Gallois de Risca, une solide formation qui avait réservé aux Tourquennois un accueil très “chaleureux” aux Pays de Galles il y a deux ans.

Tellement chaleureux que nos Gallois n’ont pas hésité à franchir le Channel en ce jour de mariage princier, pour retrouver leurs amis tourquennois, en déplaçant une formation proche de celle d’il y a deux ans : une vraie équipe vétérans (pas un joueur de moins de 40 ans), avec des joueurs opérant ensemble depuis des années, plusieurs ayant joué en première Division galloise, des avants bien rugueux, des trois-quarts très (très) solides, et un jeu parfaitement structuré. Bref, tout pour se prendre une correction, ce qui avait été le cas il y a deux ans sur les rives de l’Ebww River, au pied de la colline de Twmbarlwm (à prononcer comme ça s’éternue).

Nos RLO ont d’abord affronté les “petits nouveaux” d’Anzin, une équipe certes en cours de formation mais avec quelques avants très solides venus pour la plupart de Valenciennes. Prenant le match par le bon bout, les Tourquennois marquaient d’entrée par Guillaume sur une percée de Charly, ce qui les mettait en confiance. Dès lors leur jeu se mettait parfaitement en place sous la houlette du jeune capitaine Criquet, et les essais s’enchaînaient par Olivier (2), Yo, Criquet, Damien et Piou qui effectuait son grand retour en RLO. Score final 7 à 1, pour une rencontre prise par le bon bout, avec sérieux, face à un adversaire qui en fera souffrir plus d’un, quand sa ligne de trois-quarts sera au niveau de son pack.

Excellente entrée en matière avant “le” grand match de la journée, pour lequel on pouvait nourrir quelques craintes. Mais pour une fois les Rouge et Blanc empoignaient la partie d’emblée, s’installaient dans le camp des Gallois visiblement surpris, le pack tourquennois prenant à la gorge son vis-à-vis. Souvent acculés dans leurs 22 mètres, les visiteurs ne s’en sortaient que par une défense de qualité, et leur capacité à placer des contres fulgurants. Sur une pénalité (trop) vite jouée à la main par Tourcoing à quinze mètres de la ligne galloise, le ballon était perdu, et au bout d’un contre terrible de 80 mètres les joueurs de Riska ouvraient la marque contre le cours du jeu.

Loin de se décourager, nos RLO repartaient à l’assaut, dans le sillage de Mika et Gary très fringants, mais le score n’évoluait pas jusqu’à la pause. La seconde période commençait de nouveau par une domination tourquennoise, mais sur un nouveau ballon perdu et un nouveau contre, les locaux encaissaient un deuxième essai, suivi d’un troisième sur une action parfaitement construite cette fois. Les Rouge et Blanc pilonnaient la ligne galloise jusqu’à la dernière seconde, se créant plusieurs occasions de marquer, la plus grosse par Piou qui entrait dans l’en-but adverse ballon en main mais le perdait au moment d’aplatir ! Le seul regret de ce match, tant les Tourquennois auraient mérité de scorer pour sanctionner leur domination. 

Un grand bravo à tous, un grand merci à Welsh pour son coaching haut de gamme et à Albin pour son arbitrage “Cochonnou” ; les entraîneurs Coach et Koach, tous deux empêchés pour raisons personnelles, peuvent être fiers de leurs hommes qui ont réalisé une nouvelle belle performance après un Tournoi des Vieilles Grolles très réussi. Quant aux échanges de cadeaux, à l’apéritif et à la troisième mi-temps qui a suivi, ils s’inscrivent désormais au chapitre de l’amitié franco-galloise !

Martinoski

Laisser un commentaire