Belle résistance des RLO sur le terrain de l’Iris 

Depuis le match final des Vieilles Gloires la saison dernière, achevé par un héroïque 0-0 sur la pelouse synthétique des Orions, les Irismen préparaient leur revanche sur leur stade des Cheminots. Et il a fallu une très belle prestation des RLO tourquennois pour faire mieux que résister à l’excellente équipe locale. Privés de nombreux poids lourds de leur pack (Seb, Lolo, Ston, Nounou, MMA, largement plus d’une demi-tonne à eux cinq…), les Tourquennois présentaient une équipe jeune, avec un pack forcément plus léger, et des trois-quarts entreprenants.

Bien motivés par les coaches Charles et Xav et par leur capitaine d’un soir Walter, les Tourquennois attaquent le match tambour battant. Pendant tout le premier tiers-temps, ils campent dans les 22 mètres adverses, se créant plusieurs occasions, notamment sur très belle action avants-trois-quarts qu’Olivier ne parvient pas à conclure. 0-0 à la première pause, et nos RLO font clairement figure de favoris sur ce premier temps de jeu.

Le second tiers-temps repart sur les mêmes bases, mais sur une belle attaque des lignes arrières tourquennoises, Emile se fait intercepter et les Irismen ouvrent la marque sans avoir à forcer leur talent sur ce coup. Renforcés par plusieurs joueurs arrivés en cours de partie, visiblement remotivés par le staff, les locaux haussent le ton et parviennent enfin à enchaîner groupés-pénétrants et attaques de ligne.

Les Tourquennois s’emploient à défendre courageusement, mais subissent un deuxième coup du sort : Gaëtan est cravaté impunément, les Irismen récupèrent le ballon, commettent deux en-avant successifs pour inscrire un essai entaché de trois fautes, mais accordé par l’arbitre.

Le ton se durcit alors. Gaëtan sort sur entorse du genou, Criquet sur un choc à l’épaule. Suite à plusieurs cravates des locaux, l’arbitre finit par sortir un premier (et dernier…) carton jaune contre un pilier de l’Iris. Sous une pluie battante, la partie s’équilibre jusqu’à la fin, marquée par un essai, magnifique celui-là, inscrit en fin de match par les joueurs de l’Iris.

3-0 donc à l’arrivée, un score qui ne reflète en rien la physionomie de la partie. Pour les Tourquennois, les motifs de satisfaction ne manquent pas : bonne condition physique générale après plusieurs semaines d’entraînement poussé ; bonne intégration des petits nouveaux, encadrés par des anciens motivés ; beaucoup d’ambition dans le jeu, aussi bien devant que derrière ; et quelques éléments qui sortent du lot, dans le sillage de Mika et Charly au paquet et d’un Rudy flamboyant au centre (d’ailleurs élu Talent d’or). Bravo aussi à Welsh pour son coaching avisé.

Belle et sympathique réception ensuite par nos amis de l’Iris, avec remise de récompenses, chants repris en chœur et un excellent chili, toutefois moins piquant que certains regroupements de fin de match !

Martinoski

2 RLO TG IRIS 20172018

 

Laisser un commentaire