Les RLO résistent bien à Phalempin

Pour commencer, bravo aux 22 courageux qui ont su affronter, non seulement le froid et la gadoue du terrain de Phalempin, mais aussi les embouteillages du vendredi soir sur l’autoroute A1 ! Il y avait cependant de quoi faire une belle équipe pour affronter des locaux toujours motivés à l’idée de rencontrer leurs “adversaires préférés”, et de fait, le match a été de très belle facture malgré les conditions météo.

D’entrée les Tourquennois prennent le match à leur compte, n’hésitant pas à multiplier les temps de jeu devant et à écarter derrière dès que l’occasion se présente. Malheureusement, sur la première incursion des Phalempinois dans le camp des visiteurs, les avants locaux enclenchent leur grande spécialité, une “cocotte” remarquablement construite, à laquelle il est bien difficile de résister sans se mettre à la faute. Résultat : le pack s’écroule dans l’en-but tourquennois (1-0)

Un peu vexés, les avants tourquennois, dans le sillage de Walter, Seb et Mika, se révoltent et réussissent de beaux mouvements. Après une percée de Charly, sur un ballon envoyé à l’aile, Olivier revient vers le centre, retrouve ses avants et c’est l’avancée inexorable de tout un pack jusqu’à la terre promise : nos RLO rendent la monnaie de leur pièce à des locaux impuissants en s’écrouant dans l’en-but après un superbe mouvement collectif : 1-1 (essai inscrit par Olivier).

Les Tourquennois dominent largement les débats et attaquent le second tiers-temps avec les mêmes intentions. Malheureusement, sur un côté fermé rondement joué par Bichette, le ballon tombe sur la ligne de touche, rendue invisible par la boue il est vrai. Tout le monde le croit sorti, sauf l’ailier de Phalempin qui le ramasse et court planter un essai qu’en football on qualifierait de contre-son-camp ! 2-1 pour Phalempin. Le match s’équilibre alors jusqu’au milieu du troisième tiers-temps, où la fatigue se faisant sentir, les Phalempinois inscrivent un troisième essai qui n’aurait pas dû être accordé, deux Tourquennois se trouvant sous le ballon au moment où il est aplati.

Malgré la nouvelle défaite, beaucoup de satisfactions soulignées par les entraîneurs Coach et Koach. D’abord une très belle défense collective, devant comme derrière, avec des plaquages destructeurs en trois-quarts de Johan, Jo ou Emile qui n’ont jamais permis à leurs adversaires de franchir la ligne d’avantage. Puis une très belle performance d’ensemble du pack, avec une forte présence des “débutants” ou “revenants” tels Hubert, Boule, Gari, MMA ou Groot dans le sillage d’éléments plus expérimentés.

A noter enfin l’impeccable réception de nos amis de Phalempin, avec à la clef une troisième mi-temps à l’image du match : chaleureuse, équilibrée, bref, de belle facture !

Martinoski

RLO 201802 b

 

 

Laisser un commentaire