2 victoires, synonyme de « Championnes de Promotion Fédérale Poule 2 »

 Il n’y a pas d’entraîneur plus fier de son  équipe, que moi, ce dimanche. 

On entraîne, on attend de son équipe du sérieux, de l’implication, de l’application et on attend des victoires. On peut avoir des doutes, on peut se dire qu’on a fait les mauvais choix, que l’entraînement n’est pas efficace, qu’on aimerait plus de joueuses aux entraînements, aux matches. Mais lorsque le travail est abouti, lorsque le jeu se met en place, lorsque tout est quasi parfait, on se dit que l’on n’a pas fait ça pour rien, que ça valait le coup. On aurait juste aimé que le déclic se fasse un peu plus tôt dans la saison, car la frustration est grande lorsque l’on connaît le potentiel de l’équipe et que cela ne passe pas,… 

Je ne suis pas fier d’avoir gagné, je suis fier de les avoir vues heureuses. Heureuses de jouer ensemble, de s’être données, de s’être dépassées, d’avoir gagné avec la manière,… sans faillir, sans rien lâcher,… 

Un premier match contre Soissons/Laon. 33/14.

Une première mi-temps dans les 22 adverses impliquant 3 essais à 0. Une première mi-temps parfaite. Soissons est privé de ballon. 

Une deuxième mi-temps où Soissons marque 2 essais transformés sur un relâchement de Tourcoing. Le ROCT réagit avec 2 essais supplémentaires, et éteint les espoirs de Soissons. 

Pas le temps de cogiter, nous enchaînons le 2eme match contre Arras sur ces terres. 

Une grosse équipe d’Arras prête à en découdre, mais l’envie et la motivation se lisaient sur les visages des filles « Ne rien lâcher !!! ».

20 minutes pour conclure une saison difficile, pour balayer les matches perdus d’un ou 2 points et beaucoup de frustration qu’il fallait évacuer. 

Un essai de Tourcoing dans les premières minutes malgré une grosse défense d’Arras et 2 essais d’Arras juste avant la mi-temps. Stressante première mi-temps. Il restait 10 min pour renverser la tendance. Sans trembler, le ROCT revient au score, mais Arras re-marque aussitôt! Tourcoing ne lâche rien et applique les consignes, les bousculer en avançant dans l’axe, rester debout et faire jouer. Il reste 5 min, des espaces se créent et nos adversaires sont dépassées physiquement. Tourcoing squate les 22 arrageois et marque par 3 fois ! L’arbitre siffle, la délivrance. 34-15, score final. 

Rien n’aurait pu arrêter Tourcoing ce dimanche … !! 

3 feminines 201804081 feminines 20180408

Laisser un commentaire